Attendre et espérer !

(…)

« Celui-là seul qui a éprouvé l’extrême infortune est apte à ressentir l’extrême félicité.

« Il faut avoir voulu mourir, Maximilien, pour savoir combien il est bon de vivre.

« Vivez donc et soyez heureux, enfants chéris de mon cœur, et n’oubliez jamais que, jusqu’au jour où Dieu daignera dévoiler l’avenir à l’homme, toute la sagesse humaine sera dans ces deux mots :

« Attendre et espérer !

« Votre ami,

« Edmond dantès,

«  Comte de Monte-Cristo. »

Alexandre Dumas. Le Comte de Monte-Cristo. C. Lévy, 1889 (6, pp. 258-278).